Copie d'écran de la vidéo de CGTN à visualiser impérativement!

Copie d'écran de la vidéo de CGTN à visualiser impérativement!

Par Michel Aymerich

Dans une lettre ouverte, 25 millions de signataires (oui, VINGT-CING MILLIONS !) demandent à l'OMS d'enquêter sur l'origine du COVID-19 dans le laboratoire de Fort Detrick. Dans leur lettre ouverte, on peut lire : « Un incident de fuite suspect a eu lieu à l'automne 2019 - juste avant le déclenchement de l'épidémie de COVID-19 - à l'Institut de recherche médicale de l'armée américaine sur les maladies infectieuses (USAMRIID) à Fort Detrick, dans le Maryland. Ce laboratoire ne se contente pas de stocker un grand nombre de virus et de bactéries extrêmement dangereux pour l'humanité, il a également mené des recherches sur des virus suspects. Malheureusement, le laboratoire a connu de multiples incidents exposant des failles de sécurité. Mais le gouvernement américain a refusé de divulguer les détails de la fuite, invoquant la sécurité nationale. [1]»

Copie d'écran de la vidéo contenue dans l'article de CGTN partagé plus bas...

Depuis cette lettre ouverte, les éléments à charge s'accumulent contre «l'Institut de recherche médicale de l'armée américaine sur les maladies infectieuses (USAMRIID) à Fort Detrick, dans le Maryland» et notamment sur les recherches du professeur Dr Ralph Baric de l'Université de Caroline du Nord aux États-Unis qui collabore étroitement avec le tristement célèbre laboratoire de Fort Detrick. Ce dernier, ayons le en permanence en tête, a pu historiquement se développer pour devenir une base de recherche et de développement d’armes biologiques aux USA après avoir hérité du détachement de guerre biologique impérial du Japon, la sinistre Unité 731 [2].

Il faut visualiser et écouter la vidéo contenue dans l'article qui suit de CGTN. Il faut non seulement visualiser et écouter cette vidéo mais également la partager aussi souvent que possible afin de contrecarrer autant que faire se peut la désinformation massive [3] initiée aux USA et relayée en France par de nombreux caniches et perroquets, dont parmi eux les « patriotes » autoproclamés et la gôche du Capital...

Notes :

[1]https://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2021/07/deja-plus-de-4-millions-de-chinois-demandent-a-l-oms-d-enqueter-sur-l-origine-du-covid-19-dans-le-laboratoire-de-fort-detrick.html

[2] https://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2021/09/qu-est-ce-que-les-etats-unis-cherchent-a-cacher-en-concoctant-un-rapport-mensonger-sur-les-origines-du-nouveau-coronavirus.html

[3] https://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2020/04/une-campagne-de-desinformation-massive-aux-accents-racistes-contre-les-chinois-la-chine-ses-gouvernants-et-le-pcc.html

CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR OUVRIR LE LIEN ET VISUALISER LA VIDEO!

Récemment, l'Université de Caroline du Nord aux États-Unis et son professeur Dr Ralph Baric ont reçu une attention mondiale.

Dans une lettre adressée au Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le représentant permanent de la Chine auprès de l'Office des Nations Unies à Genève, Chen Xu, a souligné que les laboratoires de Fort Detrick et l'Université de Caroline du Nord devraient faire l'objet d'une enquête transparente. En plus, le nom Baric a été fréquemment mentionné dans les conférences de presse du ministère chinois des Affaires étrangères.

Que s'est-il passé à l'Université de Caroline du Nord ? Qui est Baric ? Quels sont ses rapports avec Fort Detrick ...

Baric, connu sous le nom de « chasseur de coronavirus », travaille sur les techniques de modification des coronavirus depuis des décennies. Dans une interview accordée à un média italien, Baric a déclaré qu'il pouvait modifier artificiellement le virus et ne laisser aucune trace !

Ce film est une vaste collection de rapports médiatiques et d'écrits universitaires autorisés dans le monde entier, avec des indices permettant de révéler la véritable nature de l'Université de Caroline du Nord et du Dr Ralph Baric, et de percer le mystère de la modification du virus délibérément caché par les États-Unis.

(Photo : VCG)

SOURCE: https://francais.cgtn.com/n/BfJEA-CEA-DAA/EaFcEA/index.html

L'OMS doit, sans tarder, enquêter sur Ralph Baric, surnommé  le «chasseur de coronavirus » !
Articles
Retour à l'accueil