75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz. Quelles leçons ont été tirées ?

Article susceptible de menues améliorations  dans les heures ou les jours qui viennent...

Tous les mots mis en gras le sont par moi. M.A.

Par Michel AYMERICH

Le 27 janvier 1945, les soldats de l’Armée rouge multiethnique de l’Union des républiques socialistes soviétiques libéraient Auschwitz, le plus grand complexe concentrationnaire nazi avec son camp d’extermination programmée.

Auparavant, déjà, le 23 juillet 1944, les troupes de la 2e armée de chars du premier front biélorusse de l’Armée rouge avaient libéré le camp d’extermination de Majdanek (à 2 km au sud du centre de la ville polonaise de Lublin).

Quant aux camps de Treblinka, de Sobibor et de Belzec, découverts par les soviétiques, ils avaient déjà été démantelés par les nazis car - excepté le cas de Sobibor, dont des détenus dirigés par un officier juif soviétique étaient parvenus à organiser une insurrection libératrice[1] -, l'Armée rouge allait les découvrir...

Le président Poutine l’a rappelé. «L’Holocauste, c’est l’extermination intentionnelle d’êtres humains.» «Il faut aussi se souvenir que les nazis préparaient le même sort à bien d’autres peuples : furent déclarés "sous-hommes" les Russes, les Biélorusses, les Ukrainiens, les Polonais, les représentants de beaucoup d’autres nationalités», a-t-il ajouté en assurant que «leur terre natale devait servir d’espace vital aux nazis pour leur assurer une vie dans l’aisance, tandis que les Slaves et les autres peuples devaient subir l’extermination ou l’asservissement au prix de la perte de leur culture, de leur mémoire historique, de leur langue» [2].

Il fallait absolument le rappeler aux peuples désinformés par des historiens et des journalistes qui réécrivent l’histoire, notamment en omettant ces faits.

L’entreprise fasciste poursuivait, outre le but d'exterminer jusqu'au dernier Juif de la planète, celui d’anéantir une partie des peuples slaves et de mettre en esclavage une autre partie afin de laisser la place aux « Aryens », traduction raciale des objectifs de conquête des vastes espaces de l’Est, le Lebensraum (l’espace vital) nécessaire à l’impérialisme allemand.

Mais il aurait fallu également impérativement expliquer ce que personne n’a fait. Les Juifs, tous les Juifs et ce au sens large des lois de Nuremberg [3], devaient être, selon les nazis, systématiquement exterminés. Et ils devaient l’être, selon eux, parce-qu’ils étaient perçus et présentés comme le foyer racial et culturel propagateur du bolchevisme, du marxisme, du communisme, dont l’URSS était la matérialisation étatique [4]. Les fascistes combattaient donc le judéo-bolchévisme...

CLIQUEZ SUR UNE IMAGE POUR L'AGRANDIR! La première image représente un tract nazi de 1931 intitulé "Les fossoyeurs de la Russie. Seul Hitler peut nous préserver du chaos bolchévique!" Les caricatures sont celles de bolchéviks qui toutes, à l'exception de Lénine, commencent par: Le Juif Trotsky. Le Juif Jankel Jurowski. Le Juif Sinovjev. Le Juif Radek. Etc. DIX-HUIT fois en tout!CLIQUEZ SUR UNE IMAGE POUR L'AGRANDIR! La première image représente un tract nazi de 1931 intitulé "Les fossoyeurs de la Russie. Seul Hitler peut nous préserver du chaos bolchévique!" Les caricatures sont celles de bolchéviks qui toutes, à l'exception de Lénine, commencent par: Le Juif Trotsky. Le Juif Jankel Jurowski. Le Juif Sinovjev. Le Juif Radek. Etc. DIX-HUIT fois en tout!CLIQUEZ SUR UNE IMAGE POUR L'AGRANDIR! La première image représente un tract nazi de 1931 intitulé "Les fossoyeurs de la Russie. Seul Hitler peut nous préserver du chaos bolchévique!" Les caricatures sont celles de bolchéviks qui toutes, à l'exception de Lénine, commencent par: Le Juif Trotsky. Le Juif Jankel Jurowski. Le Juif Sinovjev. Le Juif Radek. Etc. DIX-HUIT fois en tout!

CLIQUEZ SUR UNE IMAGE POUR L'AGRANDIR! La première image représente un tract nazi de 1931 intitulé "Les fossoyeurs de la Russie. Seul Hitler peut nous préserver du chaos bolchévique!" Les caricatures sont celles de bolchéviks qui toutes, à l'exception de Lénine, commencent par: Le Juif Trotsky. Le Juif Jankel Jurowski. Le Juif Sinovjev. Le Juif Radek. Etc. DIX-HUIT fois en tout!

L’idée répandue que beaucoup de Juifs étaient communistes apparaît dans l’expression des sentiments antisémites d’un militaire britannique au début du film Exodus de Otto Preminger (1961) qui retrace l’épisode historique de ces rescapés qui en 1947 prirent un bateau pour la terre d'Israël, appelée à tort «Palestine»… D’après le militaire dans le film, parmi ces rescapés « 50 % de communistes». Ce qui traduisait bien l'état d'esprit des Britanniques de l'époque...

 Une conviction partagée avant la seconde guerre mondiale par Churchill et d’autres réactionnaires éminents [5].

Ce programme d’extermination a été entrepris. Des bébés, des enfants, des adolescent/e/s, des femmes, des vieilles personnes, des hommes adultes ont été systématiquement exterminés. Six millions massacrés par balles ; dans des camions hermétiquement fermés, dont les pots d’échappement étaient  retournés vers l’intérieur; dans des chambres à gaz… Et ce parce que nés Juifs et donc susceptibles d’être subversifs et de  pouvoir ébranler, voire renverser l’ordre social, économique, politique conservateur. C’est à dire tant celui de la bourgeoisie capitaliste que l’ordre conservateur social et sociétal des féodaux et des religieux.

Un conservatisme sociétal qui explique l’engagement des religieux musulmans aux côtés de la contre révolution pendant la guerre civile « russe » de 1918 à 1922 : «La plupart des dirigeants de la « Choura -i-Islamia », de la «Choura-i-Oulemas » et de « l'Allach Orda » de tous ceux, Russes et non-Russes, qui, pour la défense de leurs privilèges, vont s'opposer à la révolution. Ils seront […] aux côtés de toutes les interventions étrangères : Anglais, Allemands, Français, Turcs, Japonais, Américains, etc. » écrit Henri Alleg [6].

Un conservatisme, également à la base des actions du Grand mufti de Jérusalem aux côtés de l’Allemagne nazie [7].

Si ce programme d’extermination totale n’a pas pu être mené à son terme, c’est essentiellement grâce aux victoires de l’Armée rouge multiethnique, laquelle -soulignons le- comptait un demi-million de soldats et officiers juifs [8]. Victoires qui ont permis de sauver l’Union des Républiques socialistes soviétiques (URSS), cet État fédéral formé de 15 républiques socialistes, et de mener l’opération Bagramian, contre offensive qui libéra les peuples du fascisme, lequel - ne l’oublions pas !- n’était pas qu’allemand. Une libération du fascisme qui sauva par conséquent des millions de vies juives, dont l’extermination était programmée …

A l’Est de l’Europe, les Juifs survivants les plus optimistes s’engagèrent dans la reconstruction antifasciste des lendemains libérés de l’oppression nationale et ethnique, de l’antisémitisme (espéraient-ils) et de l’exploitation capitaliste (l’exploitation de l’homme par l’homme, source des autres maux…). Ils furent relativement nombreux en Hongrie, en Pologne, en Roumanie, en RDA [9], en URSS [10].

Une autre partie, les moins optimistes quant aux perspectives d’éradication de l’antisémitisme par d’autres que les Juifs eux-mêmes, s’enthousiasma pour la libération de la terre historique des Hébreux et la reconstruction d’Israël. Ces Juifs eurent à combattre les troupes du grand Mufti de Jérusalem, l’impérialisme britannique et une coalition de 5 pays arabo-musulmans dès le premier jour de la proclamation de l’indépendance de l’État hébreu [11].

Depuis ce jour du 15 mai 1948 - précédé il est vrai par des siècles d’antijudaïsme islamique… [12] - , l’État hébreu n’a cessé de devoir faire face à des agressions multiformes, toutes motivées par l’intention plus ou moins ouvertement déclarée de l’anéantir, afin de rétablir au minimum l’hégémonie islamique, au maximum afin de chasser ou d’exterminer les Hébreux en tant que communauté indépendante et nationalement (ethniquement) autodéterminée.

Paul Merker [13], résistant communiste, membre de la direction du Kommunistische Partei Deutschlands (KPD), avant la guerre, puis du Sozialistische Einheitspartei Deutschland (SED), écrivait dans un article publié en février 1948 dans Neues Deutschland (Organe du CC du SED) : «[L]'édification d'un État juif dans une partie de la Palestine avec ses idées progressistes et les efforts socialistes de son mouvement ouvrier ne restera pas sans conséquences sur la réaction féodale des rois, princes et muftis arabes. C'est la raison pour laquelle ces tenants du pouvoir absolutiste [...] incitent à la guerre réactionnaire contre le nouvel État juif. Une guerre des pays arabes contre le nouvel État juif profiterait seulement aux chefs féodaux et à certains groupes d'intérêts impérialistes. [14]»

Le communiste allemand Karl Eduard von Schnitzler (connu plus tard en République démocratique allemande (RDA) pour avoir dirigé l'émission Der schwarze Kanal) se révoltait. Il écrivait dans Die Weltbühne (numéro 3, 1949), paraissant en RDA: «Une guerre impérialiste est déjà en elle-même répréhensible. Mais on doit imaginer ce que cela signifie aujourd'hui quand des criminels contre l'humanité, lesquels ont des centaines de milliers de Juifs sur leur conscience, se tiennent à la tête d'une armée et de nouveau sont autorisés à la mener contre les Juifs. [15]»

Karl Eduard von Schnitzler faisait allusion aux nazis qui combattaient aux côtés de Mohammed Amin al-Husseini, le Grand mufti de Jérusalem qui après la défaite de l’Allemagne nazie avaient rejoint les armées arabes, essentiellement musulmanes.

CLIQUEZ SUR UNE IMAGE POUR L'AGRANDIR! Le grand Mufti avec Himmler,  le chef de la SS; une caricature de 1948; le grand Mufti avec Nasser.... CLIQUEZ SUR UNE IMAGE POUR L'AGRANDIR! Le grand Mufti avec Himmler,  le chef de la SS; une caricature de 1948; le grand Mufti avec Nasser....
CLIQUEZ SUR UNE IMAGE POUR L'AGRANDIR! Le grand Mufti avec Himmler,  le chef de la SS; une caricature de 1948; le grand Mufti avec Nasser....

CLIQUEZ SUR UNE IMAGE POUR L'AGRANDIR! Le grand Mufti avec Himmler, le chef de la SS; une caricature de 1948; le grand Mufti avec Nasser....

C’est, je pense, dans ce contexte où l’antisémitisme le plus virulent et dangereux n’est semble-t-il plus situé en Europe (pas même en Ukraine où des statues d'antisémites notoires, tel Bandera, ont été érigées, comme par exemple à Lvov [16]), mais de façon inégale dans les 57 (CINQUANTE SEPT!) pays islamisés, tous traversés par de forts courants islamistes, que l’on peut comprendre le propos qui suit de Poutine :

«Vous venez de dire qu’on ignore où se termine l’antisémitisme. Malheureusement, on le sait, il se termine par l'Auschwitz. C’est pourquoi il faut être très prudent pour ne pas laisser se produire quelque chose de pareil à l’avenir et résister à toute manifestation de xénophobie, d’antisémitisme, peu importe où elles apparaissent et de qui elles viennent», a-t-il déclaré. [17]»

Un propos, loin d’être partagé par des individus qui peuvent adopter par simple anti-américanisme des positions justes sur la Chine, sur le rôle positif des communistes chinois dans le développement spectaculaire de leur pays et sur la question de Hong Kong que les impérialistes aimeraient utiliser comme instrument de déstabilisation, voire comme point de départ d’une contre-révolution évidemment maquillée en « révolution »...

Des individus qui adoptent superficiellement certaines des positions des marxistes, mais sans aucunement employer et encore moins développer la méthode marxiste face à la réalité concrète, ici celle se rapportant à l'existence de l'antisémitisme de nature islamique, nourri à l'antijudaïsme depuis le VIIe siècle! [18]

Un antijudaïsme qui prend la forme modernisée de «l'antisionisme» [19], c'est-à-dire concrètement la traduction actualisée de la haine et de la volonté d'anéantir coûte que coûte l’État hébreu, expression de l'autodétermination nationale des Juifs (Hébreux).

Des individus qui par antisionisme primaire glissent de fait vers un antisémitisme éhonté en qualifiant, par exemple, la France de colonie des sionistes!!!

Il est temps de ne plus confondre la plus que nécessaire politique anti-impérialiste motivée par la poursuite du but de l'émancipation générale, dont celle de l'ensemble des nations qui souffrent de l'hégémonie des USA, celle des travailleurs du monde qui en forment le noyau, celle des femmes aussi qui constituent la moitié de l'humanité («Les femmes portent sur leurs épaules la moitié du ciel et elles doivent la conquérir» disait avec justesse Mao Tsé-Toung...), et anti-américanisme primaire comme antisionisme primaire.

Les antisionistes primaires (pour ne parler que d'eux) versent dans l'antisémitisme factuel. Ils sont d'autant plus à combattre qu'ils s'allient aux anti-sionistes «musulmans» plus ou moins sous l'influence de l'islamisme dans le meilleur des cas. Ce faisant, ils contribuent, entre autre, à maintenir l'emprise idéologique et politique des islamistes sur les masses populaires culturellement «musulmanes» en prise avec la réislamisation pour le plus grand profit des tenants de l'ordre sociétal conservateur...

Ayons toujours à l'esprit ce qui suit. D'une part l'impérialisme principal, l'impérialisme américain, ne recule pas devant une alliance avec des pôles islamistes ou un soutien (instrumentalisation) à des groupes islamistes [20] afin, entre autre, de combattre le Parti communiste chinois [21]. D'autre part, un impérialisme donné peut en cacher un autre, bien que subordonné...

C'est le cas des pôles islamistes concurrents représentés, par exemple, par la Turquie néo-ottomane, l'Arabie saoudite et la République islamique d'Iran et ses prétentions nucléaires potentiellement génocidaires et hégémoniques vis à vis de ses voisins.

Une République islamique d'Iran - ne l'oublions jamais!- qui repose pour une grande part sur l'oppression structurelle des femmes... [22]

NOTES

[1] Michel AYMERICH, Décès de Semion Rosenfeld, soldat juif de l'Armée rouge, dernier survivant du camp nazi de Sobibor, http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2019/06/deces-de-semion-rosenfeld-soldat-juif-de-l-armee-rouge-dernier-survivant-connu-du-camp-nazi-de-sobibor.html

[2] https://francais.rt.com/international/70639-vladimir-poutine-jerusalem-peuple-sovietique-libere-europe-nazisme?fbclid=IwAR26UpdJIVamvVj9GV1weqU4FVxVAFuB9HJpkYmds2xXbwlR4i85sM5RT80

[3] https://encyclopedia.ushmm.org/content/fr/article/nuremberg-laws

[4] Michel AYMERICH, Le 22 juin 1941, les fascistes allemands déclenchent la guerre totale contre le "judéo-bolchévisme"! http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2016/06/le-22-juin-1941-les-fascistes-allemands-declenchent-la-guerre-totale-contre-le-judeo-bolchevisme.html

[5] Ibid.

[6] Henri Alleg, Etoile rouge et croissant vert, Messidor/ Temps actuels, Paris 1983, p. 99. 

[7] Michel AYMERICH, Le 22 juin 1941, les fascistes allemands déclenchent la guerre totale contre le "judéo-bolchévisme"! Ibid.

[8] Michel AYMERICH, Décès de Semion Rosenfeld, soldat juif de l'Armée rouge, dernier survivant du camp nazi de Sobibor, Ibid.

[9 ]  http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2017/02/roger-trugnan-juif-communiste-resistant-francais-a-auschwitz.html

[10] Michel AYMERICH, Décès de Semion Rosenfeld, soldat juif de l'Armée rouge, dernier survivant du camp nazi de Sobibor, Ibid.

[11] Michel AYMERICH, 1948. LES JUIFS EN GRAND DANGER DANS TOUS LES PAYS MUSULMANS ! http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2018/06/1948-les-juifs-en-grave-danger-dans-tous-les-pays-musulmans.html

[12] Michel AYMERICH, L'Islam et le génocide volontairement oublié des Hébreux, http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2017/11/l-islam-et-le-genocide-oublie-des-hebreux.html

[13] Paul Merker, résistant communiste allemand contre le fascisme fut dès 1927 membre du CC et du bureau politique du KPD (Kommunistische Partei Deutschlands), puis il appartiendra de avril 1946 jusqu'à 1950 à la direction du SED (Sozialistische Einheitspartei Deutschlands), le parti au pouvoir en RDA (République démocratique allemande). Il sera condamné à 8 ans de prison en 1955 (mais libéré et réhabilité une année plus tard!) pour avoir, notamment, représenté des «tendances sionistes» («zionistische Tendenzen»).

[14]  Michel AYMERICH, 1948. LES JUIFS EN GRAND DANGER DANS TOUS LES PAYS MUSULMANS ! Ibid.

[15] Ibid.

[16] Battle over Bandera, https://cambridgeculturalmemory.blogspot.com/2010/02/battle-over-bandera.html

[17] https://fr.sputniknews.com/international/202001231042951124-auschwitz-depuis-jerusalem-poutine-envoie-un-avertissement-au-monde/

[18] Michel AYMERICH, L'Islam et le génocide volontairement oublié des Hébreux, http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2017/11/l-islam-et-le-genocide-oublie-des-hebreux.html

[19] Michel AYMERICH, Semi-érudits et vrais illusionnistes, antisionisme moderne vs antisionisme du passé..., http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2017/05/le-trotskysme-et-la-gauche-des-imbeciles-vs-trotsky-et-l-etat-des-hebreux-autodetermines.html

[20] Michel AYMERICH, Mohamed Ben Salmame révèle l'utilisation de la réislamisation pour contrer l'URSS..., http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2018/04/mohamed-ben-salmame-revele-l-utilisation-de-la-reislamisation-pour-contrer-l-urss.html

[21] Michel AYMERICH, Province chinoise du Xinjiang : l’islamisme, encore une fois instrumentalisé contre le PCC, le progrès social, économique et politique... http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2019/12/province-chinoise-du-xinjiang-l-islamisme-encore-une-fois-instrumentalise-contre-le-pcc-le-progres-social-economique-et-politique.ht

[22] Michel AYMERICH, La Journée du 8 mars et « la dernière esclave » ! http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2019/03/8-mars-1921-lenine-institue-la-journee-internationale-des-femmes-et-des-ouvrieres.html

75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz. Quelles leçons ont été tirées ?
Articles
Retour à l'accueil