Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le chef d'État serbe Aleksandar Vucic ont assisté ce mardi au défilé miliaire sur la place Rouge de Moscou à l'occasion du 73e anniversaire de la Victoire sur le fascisme dans la Grande Guerre patriotique. TOUT UN SYMBOLE! (Crédit GPO Amos Ben-Gershom)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le chef d'État serbe Aleksandar Vucic ont assisté ce mardi au défilé miliaire sur la place Rouge de Moscou à l'occasion du 73e anniversaire de la Victoire sur le fascisme dans la Grande Guerre patriotique. TOUT UN SYMBOLE! (Crédit GPO Amos Ben-Gershom)

Actualisé le vendredi 11/05/2018 à 22:53.

Actualisé le vendredi  08/05/2020.

Ajout le 14/05/2018 d'un extrait et d'un lien vers un article de Times of Israel Staff...

Suivis d'un article et d'une vidéo de Sputnik

Par Michel Aymerich

Mélenchon et l’État français condamnent la décision de Trump, Président des USA, de sortir de l'accord sur le nucléaire iranien, au mépris du fait incontestable que le régime des mollahs islamo-fascistes iraniens est éminemment dangereux pour l’État hébreu (et sa population: hommes, femmes, enfants, personnes âgées...) comme pour de nombreux autres États qui l'entendent ainsi.

Le premier semble ignorer, jetant par la fenêtre toute approche marxiste [1], que l'Iran est un pôle chiite de type islamo-impérialiste particulièrement réactionnaire qui inscrit dans son agenda stratégique l'anéantissement d'Israël et la conquête de l'hégémonie politico-religieuse au sein de la Oumma (la communauté des musulmans du monde entier ou « grande nation »).

Les représentants du second (l’État français) redoutent le manque à gagner financier pour les grandes sociétés capitalistes, dont ils sont politiquement les commis !

Dans le fond, ceux qui prétendument situés à «gauche» de l'échiquier politique hexagonal et européen condamnent cette décision par réflexe «anti-impérialiste» quasi-pavlovien teinté d'anti-américanisme primaire se révèlent être incontestablement le flanc «gauche» des intérêts des capitalistes français, germaniques, britanniques. Majoritairement, les capitalistes de ces pays ont déjà démontré dans l'histoire qu'ils étaient disposés à sacrifier le peuple hébreu, tout au moins des parties substantielles de celui-ci, comme d'ailleurs les autres peuples, même si dans une mesure incomparablement moindre (à la différence des Juifs, ils n'étaient pas menacés d'extermination... totale!).  

Je ne doute pas pour ma part que les représentants de l'impérialisme principal que sont les USA n'hésiteraient pas, non plus, à mettre en péril la survie d'Israël si leurs intérêts en dépendaient. La politique d'Obama en a présenté quelques exemples...

Imaginer que la politique d'Obama fut plus à «gauche» que celle d'autres présidents parce-que sa politique était plus conciliante envers les appétits des pôles impérialistes de nature islamique -impérialismes certes pour le moins secondaires et imbriqués dans des intérêts américains, français, britanniques, germaniques qui les dépassent- est faire preuve d'une grande immaturité politique, source d'illusions dangereuses. Pas seulement pour la pérennité d'Israël face aux prétentions islamistes, ce volet de la réaction la plus achevée qui représente le verrou le plus difficile à faire sauter sur la voie de l'émancipation sociétale des peuples des sociétés islamisées, encore aujourd'hui en proie à une réislamisation agressive. Ainsi «Daech» (l'Etat islamique) ne saurait être réduit à une conspiration de l'impérialisme étasunien...

Pendant que la pseudo-gauche de chaque nation européenne se rangeait aux côtés de sa bourgeoisie, le mardi 9 mai 2018, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le chef d'État serbe Aleksandar Vucic assistaient au défilé miliaire sur la place Rouge de Moscou à l'occasion du 73e anniversaire de la Victoire sur le fascisme dans la Grande Guerre patriotique.

Chaque participant à la marche du Régiment immortel brandit le portrait d'un vétéran de sa famille...

La présence du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu au défilé miliaire sur la place Rouge de Moscou à l'occasion du 73e anniversaire de la Victoire sur le fascisme n'est que justice historique.

Ainsi, au cours d'un colloque international tenu à l'Université de Tel-Aviv en 2014 « ont été révélé des chiffres impressionnants sur la participation des Juifs à l’effort de guerre, dans toutes les armées des forces alliées, tous les corps d’armées à tous les niveaux de la hiérarchie militaire. Un million et demi de soldats juifs ont participé aux combats, dont 500 000 dans l’armée américaine et 500 000 dans l'Armée rouge, deux cent cinquante mille y ont perdu la vie, 36000 ont reçu des distinctions militaires de l’armée américaine, 160 000 ont été décorés dans l’Armée russe [l'Armée rouge multiethnique et non exclusivement « russe » M.A. ] et 150 ont eu droit au prestigieux titre de Héros de l'Union soviétique.

Lors de la session d’ouverture, le Dr. Goldin a annoncé la découverte par le Centre qu’il dirige d’un fond d’archives impressionnant de lettres écrites par des soldats juifs ayant servi dans l'armée russe [l'Armée rouge multiethnique, M.A. ], qui fourniront la matière première pour une recherche plus avancée sur la contribution des Juifs à l'effort de guerre des Alliés. Le Prof. Aaron Shay, recteur de l’Université, a présenté la figure étonnante de Jacob Rosenfeld, plus connu sous le nom de Général Luo, Juif né en Autriche-Hongrie qui prit la fuite vers le ghetto de Shanghai après l’Anschluss et devint un héros de l’armée communiste chinoise. Enfin le Général Gershon Hacohen a présenté l’héritage des soldats juifs de la deuxième guerre mondiale et son influence sur l’esprit de l’actuelle armée de Défense d’Israël, qu’on pourrait résumer par le chant des Partisans «Ne dis jamais ceci est mon dernier chemin ». [2]

Justice historique, mais aussi un message politique. La Fédération de Russie, représentée par Vladimir Poutine et Israël, représenté par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, ne se feront jamais la guerre et Israël a toute légitimité à se défendre.

Même par des mesures militaires préventives !

Dès le soir du 9 mai (73e anniversaire de la Victoire sur le fascisme...), aux «alentours de minuit, la force d’élite al Quds (Jérusalem) des Gardiens de la Révolution Iranienne, sous le commandement du Major Général Qassem Soleimani, a tiré un barrage de 20 roquettes à partir de Syrie, visant des bases de la première ligne de défense de Tsahal dans le Golan.

Quatre des projectiles ont été interceptés pas le Dôme de fer, tous les autre sont tombés en territoire syrien, selon un porte-parole de l’Armée israélienne. [...]

La réponse de Tsahal a été pour le moins fulgurante. L’Aviation, le Khe’l Avir hébreu, a attaqué et le plus souvent oblitéré des dizaines d’objectifs en Syrie [carte]. Le plus grand nombre appartenait à l’Armée iranienne, mais des positions des forces du régime et du Hezbollah ont également été anéanties.» [3]

Un progrès dans la réaction de L’Union européenne (UE)  est à noter.

Elle «a reconnu jeudi soir le droit à Israël de se défendre contre les attaques iraniennes en provenance de Syrie, selon un communiqué des services de l’action extérieure de l’UE diffusé jeudi soir.

“Les informations sur les attaques iraniennes contre des positions de l’armée israélienne à partir de la Syrie auxquelles Israël a répondu par des frappes contre des cibles iraniennes en Syrie sont extrêmement préoccupantes”, affirme un porte-parole des services de Federica Mogherini dans un court texte.

Comme l’UE l’a dit à plusieurs reprises, Israël a le droit de se défendre. » [4]

NOTES:

[1] Michel Aymerich, Le « trotskysme » et la « gauche des imbéciles » vs Trotsky et l’État des Hébreux autodéterminés! http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2017/05/le-trotskysme-et-la-gauche-des-imbeciles-vs-trotsky-et-l-etat-des-hebreux-autodetermines.html

[2] http://www.ami-universite-telaviv.com/index.php/2013-05-26-08-41-51/actualite-l-universite/333-les-soldats-juifs-pendant-la-deuxieme-guerre-mondiale-colloque-international-a-l-universite-de-tel-aviv

[3] La Syrie et l’Iran assommés par la riposte de Tsahal à l’aube de ce jeudi (info # 031005/18) [Breaking News] https://www.facebook.com/menapress/posts/1559175887513981

[4] L’Union européenne sur les tirs iraniens : “Israël a le droit de se défendre” https://www.lemondejuif.info/2018/05/lunion-europeenne-sur-les-tirs-iraniens-israel-a-le-droit-de-se-defendre/

Benjamin Netanyahu et Aleksandar Vucic, aux côtés de Vladimir Poutine pour le 73e anniversaire de la Victoire sur le fascisme !
Articles

Qui était à côté de Poutine lors du défilé sur la place Rouge?

Le défilé militaire du 9 mai sur la place Rouge se déroule traditionnellement en présence du Président du pays, des vétérans et des invités d'honneur. Cette année, le cérémonial a été marqué par la présence de deux hôtes de marque: le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le Président serbe Aleksandar Vucic.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le chef d'État serbe Aleksandar Vucic ont assisté ce mardi au défilé miliaire sur la place Rouge de Moscou à l'occasion du 73e anniversaire de la Victoire dans la Grande Guerre patriotique.

Portant le ruban Saint-Georges, les deux hommes politiques sont arrivés vers le début du cérémonial en compagnie de Vladimir Poutine et étaient assis juste à ses côtés lors de la parade militaire.

Aux côtés du Président russe, Aleksandar Vucic et Benjamin Netanyahu ont également déposé une gerbe devant le Tombeau du Soldat inconnu au pied du mur du Kremlin [un soldat soviétique inconnu qui faisait peut-être partie des 500.000 Juifs soviétiques qui combattirent dans l'Armée rouge. M..A. ].

Les trois hommes ont observé une minute de silence en mémoire des héros de la guerre contre l'Allemagne nazie et ont déposé des fleurs sur l'allée des villes héros située à proximité du Tombeau du Soldat inconnu.

En 2018, Israël a commencé pour la première fois à célébrer le Jour de la Victoire en tant que fête nationale. La célébration se déroule dans l'État hébreu pendant deux jours, le 8 et le 9 mai.

SOURCE: https://fr.sputniknews.com/international/201805091036287774-poutine-vucic-netanyahu/?utm_source=https://t.co/azOcC4up59&utm_medium=short_url&utm_content=h3kB&utm_campaign=URL_shortening

Moscou ne fournira pas de défenses aériennes avancées à la Syrie

Après la visite de Netanyahu en Russie et les tirs d'Israël sur les bases iraniennes, le porte-parole russe affirme qu'il n'est pas question d'envoyer des missiles S-300 à Assad

11 mai 2018, 14:21

"Un porte-parole du président russe Vladimir Poutine a déclaré vendredi que Moscou n’avait pas l’intention de fournir un système avancé de défense aérienne à la Syrie.

Vladimir Kozhin, membre du cercle restreint de Poutine, a déclaré au journal russe Izvestia qu’il n’était pas question de livrer le système S-300 à Damas."

https://fr.timesofisrael.com/moscou-dit-quil-ne-fournira-pas-de-defenses-aeriennes-avancees-a-la-syrie/

Retour à l'accueil