A propos d'un discours et de Donald Trump, 45e Président des États-Unis d'Amérique !

Par Michel AYMERICH

« En matière de politique internationale, Trump s’est fait fort de trouver des terrains d’entente à la fois avec la Russie et avec la Chine» (Ignacio Ramonet)

Le discours que Donald Trump, 45e Président des États-Unis d'Amérique, a tenu en ce jour à l'occasion de sa victoire électorale [1] est à l'opposé du discours d'un va-t-en guerre et donc à l'opposé du discours d'un authentique fasciste [2]. C'était pourtant l'image que d'aucuns suggéraient de cet homme...

Il est vrai que les mots, pour les mêmes, ont trop souvent perdu leur caractère de définition rigoureuse de tel ou tel phénomène.

Les mots et les concepts sont travestis pour susciter des émotions. Celles-ci sont plus facilement manipulables.

Mais justement, il existe un bon sens profond au sein des peuples, ici en l’occurrence du peuple des États-Unis qui l'a rendu de plus en plus rétif à la démagogie. Celle qui consiste à inverser le sens des mots ou les utiliser comme armes de désignation du « bien » et du « mal », en suscitant des réactions primaires de type pavlovien.

C'était oublier qu'on ne peut indéfiniment désigner comme « bien » ce qui ne l'est manifestement pas et inversement...

Le discours du Président Trump est empreint d'une volonté de reconstruire les USA, reconstruction qui demande un grand rassemblement à l'opposé d'une politique de guerre civile. Ce n'est qu'un discours, certes, mais il était attendu. La suite des événements démontrera en quoi la politique menée entrera en adéquation avec ce discours.

Personnellement, je craignais surtout la victoire de la candidate Hillary Clinton, candidate préférée, semble-t-il, des islamistes sunnites...[3]

Quant aux rapports avec la République islamique d'Iran, le candidat à la présidentielle qu'était Trump n'avait cessé de condamner l'accord sur le nucléaire avec les dictateurs islamistes chiites de ce pays. Un accord qui a renforcé la dictature islamo-terroriste en Iran...

« L'ennemi de mon ennemi, n'est pas forcément mon ami. Mais l'ami de mon ennemi est forcément mon ennemi!!! Voilà la différence ! » écrit très logiquement David Belhassen sur sa page Facebook.

Or l'ennemi, c'est l'islamisme! Hillary Clinton se comportait essentiellement en amie des islamistes, elle était donc l'ennemie des libertés: celles des millions de femmes terriblement opprimées, des Juifs (croyants et athées), des Chrétiens, des Yézidis, des apostats, des athées, des libres penseurs et un LONG etc.!

Dans son discours, le nouveau Président de la première puissance mondiale a dit : « Nous avons un magnifique plan économique et nous allons doubler notre croissance, et nous allons nous entendre avec tous les pays qui veulent bien s’entendre avec nous. » [5]

J'aimerais le prendre au mot et pouvoir lui conseiller de s'entendre, non seulement avec la Fédération de Russie (Российская Федерация) – ce qu'il a annoncé vouloir faire -, mais aussi avec la nouvelle grande puissance économique et militaire qu'est la République populaire de Chine [4]. Sans oublier, bien entendu, l'Europe et tous les autres pays, à l'exception impérative des 57 pays de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) !

Dans mon article Trip en Chine et quelques réflexions sur l'état de développement atteint comparativement aux pays de l'OCI, j'écrivais : « J'ajoute que je suis partisan d'une coopération accrue avec la Chine et les autres pays asiatiques (Corée, Japon, Viet-nam) et que je souhaite vivement une alliance civilisationnelle qui regrouperait TOUS les pays face aux 57 pays de l'OCI et face au révisionnisme historique qu'une partie d'entre-eux promeut sans vergogne [...]. Une alliance au sein de laquelle un accord fondamental permettrait de limiter au maximum les échanges économiques avec les pays de l'OCI. Oui, limiter avec ces 57 pays les échanges susceptibles de nuire aux acquis sociétaux et aux intérêts civilisationnels des pays tels que la France et la Chine, comme de nuire aussi à tous les pays d'Europe, la Russie, Israël, l'Inde, les pays d'Asie, tels que Japon, Corée, Viet-Nam, Birmanie, etc., les États-Unis, le Canada, les pays d'Amérique latine, l'ensemble Australie, nouvelle Guinée-Papouasie et enfin les pays d'Afrique hors OCI... » [6]

NOTES:

[1] Revivez le premier discours de Donald Trump, 45e président des États-Unis: https://www.youtube.com/watch?v=tQX7EMTiXoU&feature=share

[2] Voir également ici le lien vers le discours retranscrit : http://www.europe-israel.org/2016/11/trump-president-la-victoire-du-peuple-americain-les-medias-officiels-ont-tous-menti-europe-israel-annoncait-cette-victoire-des-le-3-novembre/

[3] L'Arabie saoudite, le Qatar, d'autres pays musulmans (ou islamisés) financent Daesh ET la Fondation Clinton! Interview avec Julian Assange: https://www.youtube.com/watch?v=4SXrcj0ijeQ&feature=share

[4] Si j'en crois le passage suivant d'un article de Ignacio Ramonet, il en prendrait le chemin : « En matière de politique internationale, Trump s’est fait fort de trouver des terrains d’entente à la fois avec la Russie et avec la Chine. Il veut notamment signer une alliance avec Vladimir Poutine et la Russie pour combattre efficacement l’organisation Etat islamique (Daesh) même si pour l’établir Washington doit accepter l’annexion de la Crimée par Moscou. » Les 7 propositions de Donald Trump que les grands médias nous cachent http://www.medelu.org/Les-7-propositions-de-Donald-Trump

[5] Discours retranscrit : http://www.europe-israel.org/2016/11/trump-president-la-victoire-du-peuple-americain-les-medias-officiels-ont-tous-menti-europe-israel-annoncait-cette-victoire-des-le-3-novembre/

[6] Trip en Chine et quelques réflexions sur l'état de développement atteint comparativement aux pays de l'OCI http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2016/10/trip-en-chine-et-quelques-reflexions-sur-l-etat-de-developpement-atteint-comparativement-aux-pays-de-l-oci.html

Qui paye les violons choisit la musique!

Le choix de la Fondation Clinton par les islamo-fascistes obscurantistes n'est pas un hasard. La défaite de leur musicienne est une défaite majeure pour eux!

Le choix de la Fondation Clinton par les islamo-fascistes obscurantistes n'est pas un hasard. La défaite de leur musicienne est une défaite majeure pour eux!

VOUS CONTESTEZ L'ELECTION?

Bertolt BRECHT. Source Wikipédia/ Bundesarchiv, Bild 183-W0409-300 / Kolbe, Jörg / CC-BY-SA 3.0

Bertolt BRECHT. Source Wikipédia/ Bundesarchiv, Bild 183-W0409-300 / Kolbe, Jörg / CC-BY-SA 3.0

Dans son poème "La solution", Bertolt Brecht ironisait:

LA SOLUTION
Après l'insurrection du 17 juin,
Le secrétaire de l'Union des Écrivains
Fit distribuer des tracts dans la Stalinallée.
Le peuple, y lisait-on, a par sa faute
Perdu la confiance du gouvernement
Et ce n'est qu'en redoublant d'efforts
Qu'il peut la regagner.
Ne serait-il pas
Plus simple alors pour le gouvernement
De dissoudre le peuple
Et d'en élire un autre ?

Retour à l'accueil